SCIENCES DE L’HOMME | ASJP

SCIENCES DE L’HOMME


Description

La RSHE est, depuis l’indépendance, la seule revue d’Orthophonie, en Algérie. Créée en 1993, sous l’appellation « ORTHOPHONIA », par un noyau de fondateurs de la Société Algérienne d’Orthophonie (SAOR) agréée en 1992, la Revue des Sciences de l’Homme Électronique (RSHE) est mise en ligne depuis 2011, dans le site de l’URNOP. 06 numéros de la revue ORTHOPHONIA ont été produits de 1993 à 2003. Leur réédition sous la forme électronique est progressive. La RSH relaie aussi 03 numéros édités en version dure, par l’ex-Laboslancom, sous le nom Langage et neurosciences cognitives. Sous sa 3ème appellation, la RSHE publie les résultats d’expériences théoriques et pratiques, soutenant, en de volumineux ouvrages, le LMD d’Orthophonie, lequel cursus est inscrit dans le secteur récent, pluridisciplinaire, des Neurosciences Cognitives. En effet, discipline qui a acquis le statut de Département autonome (2015), de Laboratoire (2000), puis d’Unité de Recherches (2013), l’Orthophonie regroupe, dans un modèle conceptuel, l’ensemble des sciences de l’Homme, dans ses processus de fonctionnement et de communication normaux et pathologiques. Prescriptif, descriptif, classificateur, explicatif et thérapeutique, ce modèle théorique, pluridisciplinaire, est conforme au projet de connaissances originel, des Sciences de l’Homme. Elle s’adresse donc à un large public de tenants des sciences, qui permettent de comprendre l’Homme dans sa globalité, afin de le prendre valablement en charge, en cas de troubles ou de difficultés. En open accès gratuit, la RSHE (revue électronique) est coéditée par l’URNOP, la SAOR (créée en 1992) et la deuxième Société Savante, la Société Algérienne de Neurosciences (SAN), créée en 2011. C’est une revue trilingue, qui réunit des articles nationaux et internationaux, permettant aux praticiens et aux chercheurs, de communiquer, d'échanger et de soumettre à la critique, leurs réflexions et leurs recherches sur la communication humaine, dans ses multiples paramètres neurobiologiques, vocaux, psychologiques, linguistiques et phonologiques. Elle permet donc l’émergence des spécialités orthophoniques, comme la neuropsychologie, la neuro-pédagogie, la phonétique cliniques, la phoniatrie, l’audiophonologie, sans exclure les approches des troubles scolaires, du handicap mental et de l’orthophonométrie. Elle vise aussi à encourager les jeunes chercheurs, puisque les posters à valeur ajoutée peuvent faire l’objet de numéros spéciaux, thématisés.

9

Volumes

20

Numéros

322

Articles