Insaniyat


Description

Insaniyat est une revue d’anthropologie et de sciences sociales éditée par le Centre de Recherche en Anthropologie Sociale et Culturelle (Oran – Algérie). Elle est une revue à comité de lecture et à accès libre. Elle est trimestrielle et éditée en deux langues : l’arabe et le français. Insaniyat a pour objectif de rendre compte des travaux originaux menés par les chercheurs travaillant individuellement ou dans le cadre de projets initiés par les institutions de recherche. Elle tâche aussi de se constituer en un carrefour accueillant les scientifiques d’Algérie et de l’étranger. Tout en s'inscrivant dans le projet anthropologique, Insaniyat est largement ouverte aux différentes disciplines ayant pour objet l’homme et la société. Les articles acceptés par la revue Insaniyat sont centrés sur une question thématique, mais elle consacre aussi un espace à des articles hors-thématique (Varia), ainsi qu’à tout ce qui, comme comptes rendus de lecture ou de rencontres et autres informations scientifiques, doit trouver sa place dans un périodique édité par une institution de recherche.


26

Volumes

74

Numéros

834

Articles


Etude socio-onomastique des modèles dénominatifs : références prénominatives en Algérie

بغباغة يسمينة, 
2022-10-19

Résumé: Notre contribution est à cheval sur l’anthroponymie et l’un des usages onomastiques contemporains, la mercatique. Elle se propose d’étudier les pratiques linguistiques effectives par une forme d’expression anthroponymique affichée dans l’espace urbain, le prénom. Nous traitons des modes de sa construction du point de vue sémantique et formel en nous assignant pour objectif d’approcher la mise en mots de l’espace urbain algérien par le fait dénominatif. Notre recherche repose sur une approche de terrain. La dimension empirique est basée sur la photographie des noms de personnes à travers une signalétique urbaine, les enseignes de magasins, dans une perspective socio-onomastique. Nous procédons dans cette étude à une présentation du sujet, du cadre méthodologique et théorique, puis à une analyse morphosyntaxique des contenus linguistiques des énoncés et à une analyse socio-onomastique répondant à cinq tendances prénominales, et nous terminons par une conclusion.

Mots clés: Prénom ; modèle dénominatif ; sociolinguistique urbaine, ; onomastique, ; enseigne de magasin.


L’héritage toponymique de l’ancienne ville de M’sila en Algérie.

Zaghba Lynda,  Benkhelil Rima, 
2022-10-18

Résumé: Dans le présent article nous nous intéressons aux toponymes (macro et micro) de l’ancienne ville de M’sila et nous nous interrogeons sur le rapport Histoire/ toponyme ou comment l’Histoire des espaces peut laisser des traces sur les dénominations des lieux. Les changements ou les transformations des toponymes apparaissent en surface sous forme d’intervention sur le sens ou la forme du nom mais, dans le fond, ils dénotent un rapport à l’espace, une connaissance de l’espace ou des soubassements idéologiques qui sous tendent les relations humaines. Notre recherche, premier pas lancé vers les recherches toponymiques dans la région du Hodna, en nous limitant dans le cadre de cet article aux frontières de l’ancienne ville de M’sila, est plutôt descriptive des modes de formation et de la dynamique de transformation des noms de l’espace. Cette recherche s’inscrit, donc, dans une perspective historique pour rendre compte du rôle du contexte dans la production/ reproduction toponymique, qui est aussi une formation linguistique et un paradigme important de l’identité collective.

Mots clés: Macro toponyme ; micro toponymie ; Histoire ; espace ; M’sila


Les recherches en onomastique libyco-berbère : Éléments pour un état des lieux

ساحير نصيرة,  يرمش وردية, 
2022-10-18

Résumé: Cet article traite de l’état des recherches sur l’onomastique libyco-berbère, depuis son origine libyque antique jusqu’à la période moderne. Sans vouloir être exhaustif, nous avons voulu faire une étude diachronique de l’état de la recherche. L’article fait d’abord l’état des sources de l’onomastique libyque, sources littéraires antiques et médiévales et des sources archéologiques épigraphiques, littéraires concernant les auteurs grecs, latins et arabes connus depuis l’antiquité classique jusqu’au moyen âge. Les sources archéologiques épigraphiques concernent les inscriptions libyques, hiéroglyphiques, puniques, néo-puniques et latines. Ensuite en ce qui concerne l’époque contemporaine et moderne, nous étudions les recherches les plus importantes sur l’onomastique libyco-berbère de référence, tels que les ouvrages dictionnairiques et articles lexicographiques portant sur le nom propre. L’article se clôt par une brève présentation de l’état actuel de la recherche onomastique en Algérie.

Mots clés: Historiographie, sources onomastiques libyco-berbère, sources littéraires, épigraphique antique, recherches contemporaines et modernes


مقاربة إثنوغرافية لبعض توبونيمات قسنطينة- Approche ethnographique de quelques toponymes de Constantine

جباس هدى, 
2022-10-17

الملخص: ملخص إنّ (قسنطينة) المعروفة بمُسمّى (عاصمة الشرق الجزائري)، والمُحدّدَة بالدراسات ومن قبل السُّلطات ووسائل السمعي البصري مرّة تحت مُعرَّفِ (مدينة) وأخرى تحت وسْمِ (ولاية)، وذلك حسب المُقاربة التعيينية أو البراغماتية لكلِّ اسم. قد تمّ تعيينها/ تسميتها على مرِّ التاريخ بتُوبونيمات مختلفة منحتها الكثير من التمظهرات الهُوياتية (Configurations identitaires): سيرتا، قسنطينة، مدينة الجسور المعلّقة، مدينة الصخر العتيق، مدينة عش النّسر، جوهرة الشرق، مدينة العلم، بْلاَدْ العلم والعلماء، مدينة الهواء والهوى، أم الحواضر... مهما اختلف التُوبونيم، فانه يُدلِّلُ على ولاية قسنطينة و/أو المدينة-الولاية التّي تقعُ شرق الجزائر، وتُعيَّنُ تحت الرمز الولائي الـمُتمثل في الرقم (25). سنُحاول من خلال هذا المقال أن نُقدِّم مقاربة اثنوغرافية للتوبونيمات المُدلِّلة على قسنطينة، ناهيك عن أسماء بعض فضاءاتها المرتبطة باسمها والمفعمة بالحُمولات الدلالية المميِّزة (كهوف، جسور... )، والتّي يُمكننا اعتبارها بمثابة شواهد على الأحداث التِّي طبعت تاريخها الحافل ووسمتها توبونيميًا. Résumé Constantine; surnommée (la capitale de l'Est algérien), définie par les études et par les autorités et les moyens audiovisuels, tantôt sous l’appellation de (ville) tantôt sous le nom de (wilaya), selon l'approche spécifique ou pragmatique de chaque nom. Elle a été désignée/nommée à travers l'histoire sous différents toponymes qui lui ont donné de nombreux identifiants (configurations identitaires): Cirta, Constantine, la ville des ponts suspendus, ville du vieux rocher, ville du Nid d’aigles, Perle de l’est, ville du savoir/ ville des sciences et des savants, ville de l'air et de la passion, mère des métropoles «Oum El Haouadhir». Peu importe si le toponyme diffère, il désigne la wilaya de Constantine et/ou la ville-wilaya, située à l'Est de l'Algérie, qui porte le code territorial numérique (25). Dans cet article, nous tenterons de présenter une approche ethnographique des toponymes de Constantine, ainsi que les noms de certains de ses espaces chargés de sémantiques distinctes (grottes, ponts....) que nous pouvons considérer comme des preuves des événements qui ont marqué sa riche histoire. Mots-clés : (Constantine, Ethnographie, Toponyme, Onomastique, signification)

الكلمات المفتاحية: قسنطينة ; إثنوغرافيا ; توبونيم ; أونوماستيك ; دلالة


LE TOPONYME TESSALA, SYMBOLE D’UNE APPROPRIATION DU TERRITOIRE.

ولدالنبية كريم, 
2022-10-30

Résumé: La montagne mythique du Tessala dans la région de Sidi-Bel-Abbès conserve jalousement son appellation depuis le départ des Romains et peut-être bien avant. Il est intéressant donc de restituer cette question toponymique et réécrire son histoire. Le mot Tessala ne serait ni latin ni français. Il ne serait pas arabe non plus. Cette désignation de Tessala existe aussi dans d’autres localités en Algérie. Ce qui nous amène à penser que le nom serait vraisemblablement un toponyme berbère. Le Tessala incarnerait le nom de toute une région entre Tlemcen et Mascara. D’une rivière aussi appelée Sarno, d’une cité antique du même nom et parfois même d’un lac. Elle est donc un pan de l’histoire algérienne. Le Tessala, serait un mot berbère qui veut dire « broussaille ». Il se peut aussi que le mot appartient au dialecte Touareg « Tessalra » qui veut dire Diss, une plante très connue en Algérie. TESSALA serait une déformation des variations dialectales de TESSELRA ou peut-être aussi de « TASSILI » par phénomène de métathèse. La valorisation de ce patrimoine est plus que revendiquée dans cette étude.

Mots clés: Tessala ; Toponymie ; Patrimoine ; Graphie ; Amazighité


Le sociotoponyme urbain en Algérie : caractéristiques et lectures identitaires. Le cas des villes Sidi Bel Abbès et Ain Témouchent

مربوح هاجر, 
2022-10-19

Résumé: More than a toponym, the sociotoponym is a widespread onomastic phenomenon which has, however, not aroused much interest among researchers. The present study attempts to analyze the sociotoponyms present in two neighboring Algerian cities Sidi Bel Abbès and Ain Témouchent. The places in these cities are allonyms and the naming practices reveal the predominance of popular toponyms. What characterises these common toponyms? these use names? What can we read about it? To answer this question, we have collected toponyms in speeches. The results of a plural linguistic analysis herald a multiform and multilingual sociotoponymy which offers to read the imbalances and socio-identity mutations of the cities in question.

Mots clés: Sociotoponyme ; Toponyme urbain ; Derja ; Identité ; Contact des langues


La dénomination des sites web algériens : un compromis entre créativité linguistique et contraintes juridico-commerciales.

حجاري فريد,  بن رمضان فريد, 
2022-11-03

Résumé: L’opération, purement linguistique, qui consiste à doter un site web d’un nom de domaine (NDD) est conditionnée par la combinaison de contraintes à la fois techniques, sociolinguistiques et juridico-commerciales. La résolution de ce problème passe impérativement par la mise en place de stratégies linguistiques innovantes, toutes tournées vers la réalisation d’objectifs bien spécifiques, en l’occurrence, l’information, la captation et la mémorisation. Cet article qui s’inscrit dans le champ de l’onomastique se propose d’identifier les procédés linguistiques mis en place dans l’opération de dénomination des sites web. Pour ce faire, deux approches distinctes mais complémentaires sont exploitées. L’approche sémasiologique qui permet d’identifier des schèmes dénominatifs sera utilisée comme toile de fond afin d’introduire l’approche onomasiologique qui permettra de dresser le profil des opérations relatives à la morphologie constructionnelle.

Mots clés: noms de domaine ; onomastique ; dénomination ; sémasiologie ; onomasiologie


La motivation onomastique à l’épreuve de la traduction. Le cas du roman dibien : Comme un bruit d’abeilles

سليماني أسماء, 
2022-11-06

Résumé: Résumé: Cette recherche a pour objet l’étude comparative du roman algérien d’expression française « Comme un bruit d’abeilles» (2001) de Mohammed Dib et sa traduction arabe de Diala Taouk )2007(. Il s’avère à première vue, que c’est un roman parsemé d’un système onomastique foisonnant et multilingue à forte charge culturelle. A cet égard, cette particularité soulève la problématique du devenir de l’onomastique en traduction littéraire. Autrement dit, Faut-il inscrire ou escamoter la motivation onomastique? Pour mettre en lumière cette question, nous nous référons particulièrement aux recherches de Michel Ballard (2001, 2005) dont le nom est indissociable de l’approche onomastique en traduction, afin de repérer les modalités traductives correspondantes à deux tendances contrastives : l’exotisation et la naturalisation. Abstract : This paper is a comparative study of an Algerian novel “Comme un bruit d’abeilles” (2001) written in French by Mohammed Dib (1920-2003) and its translation in Arabic by Diala Taouk (2007). It mainly sheds light on how the novel is sprinkled with an abundant and multilingual onomastic system with a strong cultural load. In this context, this particularity raises the issue of the future of onomastics in literary translation and whether we should register or hide the onomastic motivation. To investigate this matter and to answer the problematic, we should rely in particular on the research of Michel Ballard (2001, 2005), whose name is affiliated with the onomastic approach in translation. Ballard’s theoretical concepts will allow to identify the foremost options that are related to the two contrasting strategies of exoticization and naturalization. Keywords : Onomastic, culture, Dibian novel, exoticization, naturalization

Mots clés: Onomastique ; culture ; roman dibien ; exotisation ; naturalisation


Noms de personnes et activités socioprofessionnelles : une identité nominale par le métier exercé

يرمش وردية, 
2022-11-06

Résumé: L’onomastique est un domaine de recherche qui étudie les différentes formes dénominatives, toponymiques, anthroponymiques et autres. Cet article étudie une catégorie particulière de l’anthroponymie (ou étude des noms de personne) en l’occurrence « la patronymie professionnelle », noms de personne construits sur des surnoms à base de métiers, pour en comprendre le fonctionnement et son impact sur l’identité nominale de l’individu.

Mots clés: onomastique ; anthroponymie ; patronymie professionnelle ; patrimoine ; identité nominale


ESSAI D’EVALUATION DE LA QUALITE DE L’EDUCATION PREPARATOIRE EN ALGERIE ENTRE 2008 à 2019

Lakhdar Baghdad, 
2022-11-24

Résumé: Objet : Le présent article se propose d’évaluer la qualité de l’éducation préparatoire dispensée en Algérie sur la période 2008/2009 à 2018/2019. Cette évaluation repose sur des éléments probants issus de textes officiels et de critères chiffrée définissant les normes de qualité assignée à l’éducation préparatoire. Contenu : Après un préambule qui développe quelques principaux bienfaits socioéducatifs et socioéconomiques que peut engendrer l’éducation préscolaire sur le capital humain ; il a été défini, sur la base des textes législatifs en vigueur, le champ spécifique de l’éducation préparatoire dont l’essor a connu un bond remarquable à partir de l’année scolaire 2008/2009. Cet essor découle de la suppression de la sixième année de l’enseignement primaire, introduit par la réforme, et dont les moyens d’encadrement et infrastructurels ont été affectés à l’éducation préparatoire. L’essor exceptionnel de ce niveau d’enseignement est mis en exergue par des comparaisons chiffrées, issues de données statistiques officielles entre les années scolaires 2007/2008 et 2008/2009. Ces données concernent les nombres d’enseignants et de salles de classes qui ont été affectés à l’éducation préparatoire ce qui a permis d’élever fortement le nombre d’élèves inscrits au préparatoire. Face à cet important développement quantitatif des élèves, des enseignants et des salles de classe, il fallait s’interroger pour savoir si les conditions d’encadrement et d’accueil répondaient aux diverses normes déterminant la qualité de l’éducation préparatoire et stipulées par les textes réglementaires en vigueur ainsi que par rapport à l’objectif de développement durable spécifique à l’éducation préscolaire (ODD 4 cible 4.2). En ce sens, des analyses portant sur la quantité d’élèves inscrits au préparatoire, sur les profils d’enseignants, sur le type de mobilier scolaire, sur les moyens didactiques et sur les espaces dédiés aux enfants concernés ont été établis ; à cela s’ajoute des séries de données statistiques officielles qui ont été comparées aux critères qualitatifs chiffrés assignés officiellement aux paramètres d’encadrement et d’accueil des enfants au niveau de l’éducation préparatoire. Résultats : Les analyses établies sur la base d’éléments probants indiquent que l’éducation préparatoire ne répond ni quantitativement ni qualitativement aux normes assignées à l’éducation préparatoire.

Mots clés: éducation préscolaire ; éducation préparatoire ; qualité de l’éducation ; évaluation de l’éducation préparatoire