مجلة الاقتصاد والمالية
Volume 1, Numéro 2, Pages 01-21

La Conduite De La Politique Monétaire En Algérie Durant Les Deux Dernières Décennies : Objectifs Et Limites. The Conduct Of Monetary Policy In Algeria During The Last Two Decades: Objectives And Limits.

Auteurs : Mustapha Amokrane . Sabrina Rasdi .

Résumé

Comme dans tous les pays du monde, la politique monétaire s’inscrit dans le cadre de la politique économique sous ses divers aspects, sachant que son ultime objectif est de réaliser le carré magique : stabilité des prix, croissance maximum, plein emploi et l’équilibre de la balance des paiements. Parmi les principaux objectifs attribués à la politique monétaire, celui de la régulation de la quantité de monnaie mise en circulation ainsi que sa vitesse (stabilité des prix) en est, d'après nous, le plus prioritaire. Suite au retard accusé par certains pays en voie de développement aux plans plan financier et bancaire, rajouté à la gestion centralisée et le laxiste des politiques macroéconomique, l’objectif du contrôle de la stabilité des prix n’a pas été atteint, d’où le recours de ces pays aux plans de sauvetage que préconise le FMI sous l'intitulé de réforme des politiques monétaires, ce qui a est le cas de l’Algérie durant la période de gestion centralisée, où le rôle de la politique monétaire fût à la fois réduit et laxiste. Pour cela, nous tenterons dans cet article d’analyser la problématique de l'adéquation des instruments de la politique monétaire, mise en œuvre par les autorités monétaires algériennes durant les deux dernières décennies, avec les objectifs économiques tracés par le gouvernement. Pour ce faire, nous exposerons, au cours de ce présent travail, la conduite de la politique monétaire, c'est-à-dire nous allons mettre en évidence les différentes politiques monétaires appliquées en Algérie au cours des deux dernières décennies, en allant de la phase de la gestion centralisée (1962-1990), à la phase de transition (1990-2000) et enfin à la phase d’économie de marché (2001-2011). Nous tenterons de mettre le point sur la cohérence des objectifs préalablement tracés par l'autorité monétaire et leur réalisation, toute en mettant en exergue leurs conséquences au niveau de la sphère monétaire (le contrôle de la croissance des agrégats monétaires, le taux d’inflation, et le taux de change) ainsi qu'au niveau de la sphère réelle.

Mots clés

politique économique, politique monétaire, Le FMI, des réformes économique, stabilité des prix.