les cahiers du mecas
Volume 8, Numéro 1, Pages 34-50

Impacts De La Politique De Développement Agricole Et Rural Pnda/pndar Sur La Relance économique En Algérie.

Auteurs : Bouri Chaouki . Chennouf Sadok . Mahmoudi Oumeima .

Résumé

Le déficit alimentaire de l’Algérie est inquiétant. L’Algérie figure aujourd’hui parmi les premiers importateurs mondiaux de produits alimentaires et agricoles, avec une facture dépassant les 4 milliards $. La résolution du problème de l’insécurité alimentaire a constitué pour l’Algérie une composante principale de la politique de développement. L’objectif était d’assurer un volume suffisant d’aliments pour une population croissante et de garantir des prix accessibles au plus grand nombre de la population. Le plan national de développement agricole PNDA lancé en 2000 devenu en 2003 le plan de développement agricole et rural PNDAR. vise notamment à reconstruire le territoire agricole de l’Algérie : améliorer la compétitivité de l’agriculture, accroître les productions et les rendements, protéger les écosystèmes et poursuivre la mise en valeur des terres à vocation agricole. Dix années après le lancement du PNDA, nous nous interrogeons sur les résultats obtenus à travers la politique de développement et son impact sur la croissance économique, notamment sur l’emploi et le taux de contribution de l’agriculture à la production intérieure brute (PIB)

Mots clés

Agriculture, politiques agricoles, développement agricole, Plan national de développement agricole et rural (PNDAR).