مجلة منبر التراث الأثري
Volume 2, Numéro 3, Pages 1-32

Les Inscriptions De La Madrasa Al-ašrafiyya De Ta‘izz (yémen) : Portées Politiques Et Idéologiques

Auteurs : Said M’hamed Abdelhamid .

Résumé

‘izz, ( ) la capitale des Rasūlides ( ), fut dotée durant le règne de cette célèbre famille de vingt-six madrasas dont onze fondées par des sultans et sept par des princesses de la famille régnante ( ). La madrasa al-Ašrafiyya, du nom de son fondateur al-Ašraf Ismā‘īl (778-803/1376-1400), est l’une des rares et des plus prestigieux monuments légués par l’époque rasūlides ( ). Elle est aussi l’unique ouvrage de son genre à Ta‘izz attribué à ce sultan ( ) qui ordonna, une dizaine d’années avant sa fondation, de restaurer une mosquée dans sa capitale ainsi que de nombreuses mosquées et madrasas dans la ville de Zabid ( ). Il ordonna aussi la fondation du complexe mosquée-madrasa-ḫanqāh d’al-Mimlāḥ près de Zabid ( ). Les travaux de construction de cette madrasa, furent entrepris durant la guerre contre l’Imām zaydite Ḥasanide qui fit des incursions contre le pays rasūlide ( ). Al-Ašraf Ismā‘īl voulait sans doute par ce geste de mécène s’attirer les faveurs des faqīhs, des ṣufi-s yéménites ainsi que celles de ses sujets afin de les rallier contre son redoutable ennemi

Mots clés

Les inscriptions ؛ madrasa al-Ašrafiyya de Ta‘izz (Yémen) : portées politiques et idéologiques