Revue Des Sciences Humaines
Volume 12, Numéro 1, Pages 107-119

Monnaie Et Capacité De Financement Entre Le Théorique Et La Pratique Réflexion Critique Sur L’application Pratique D’un Modèle Théorique: Le Cas Du Modèle Monétaire Du Fmi En Relation Avec Le Contexte Algérien

Auteurs : . Boumendjel S . Sari M. .

Résumé

L'application du modèle FMI favorise-t-elle une régulation de l’économie conforme au bien-être général de l'Algérie, qui passe obligatoirement par sa capacité de financement des investissements et sa politique de répartition des revenus? Dans le cadre de sa transition à l'économie de marché, qui exige son désendettement progressif, l'Algérie a été amenée à appliquer le programme d'ajustement du FMI. Or, le modèle monétaire sur lequel se base le FMI est, en raison de ses hypothèses, à la fois keynésien et monétariste. C'est à partir de l'analyse de ces deux aspects que nous pourrions statuer sur l'efficacité des méthodes de régulation financière appliquées. Les résultats obtenus dans cet article corroborent les données officielles. Les entrées nettes de capitaux non bancaires sont négatives, ce qui met en doute l'éligibilité de l'Algérie à d'autres crédits extérieurs ou à l'attirance des investisseurs étrangers. De plus, depuis quelques années, l'État providence cède la place à un état grevé de dettes. Seul le recours à la planche à billets, hélas, demeurerait à la portée des PVD comme l’Algérie. Ni la régulation macro-économique, ni la lutte contre les inégalités, ne sera plus possible sans que le gouvernement retrouve la maîtrise des dépenses publiques.

Mots clés

Monnaie - financement - -cas du modèle monétaire -avec le contexte algérien