Revue Des Sciences Humaines
Volume 16, Numéro 2, Pages 57-66

Mutations Spatiales Et Appropriation De L’espace Dans Les Grands Ensembles à Constantine

Auteurs : Bakiri D . Bensebaini T . Derouiche A .

Résumé

Dans une situation de crise, le logement devient l’enjeu à la fois de plusieurs groupes sociaux et politiques. L’expression quantitative en matière de construction, apparue suite à la forte demande en logements, pose avec insistance la problématique de l’adaptabilité. Par leur conception et leur agencement, complètement inadaptés, les logements des grands ensembles attribués à la population suggèrent, il est vrai, une appropriation aussi bien intérieure qu’extérieure, un tant soit peu, conforme aux besoins de ses occupants. Les stratégies d’occupation, à travers l’organisation spatiale et à travers le système fonctionnel de l’espace approprié, montrent que les ménages sont plutôt attachés au modèle culturel incarné dans la mémoire collective, qu’influencés par ce que pourrait suggérer le logement proposé. Dans ce travail, nous nous pencherons sur l’intervention des habitants des grands ensembles de la périphérie de Constantine sur leur manière d’agir et de transformer les différents espaces aussi bien privés que collectifs.

Mots clés

Mutations spatiales ; appropriation;espace ; Constantine