Les Cahiers du SLADD
Volume 6, Numéro 1, Pages 151-162

Les Brouillons Ou Les Secrets Profonds De L’oeuvre Littéraire

Auteurs : Ali Khodja Djamel .

Résumé

La génétique des textes fait du brouillon le coeur même de la genèse du tissu littéraire. De nombreux chercheurs ont tenté avec succès de définir ce type de manuscrit. La notion de brouillon, « manuscrit de travail d’un texte en train de se constituer » selon A. Grésillon (1), s’applique à des documents d’une extrême diversité, polymorphes, aux caractéristiques hétérogènes. Un brouillon est à première vue un objet déroutant, plus ou moins chaotique, fourmillant de signes, constitués tant d’éléments appartenant au domaine verbal (les mots), que d’indices scripturaux, graphiques, topographiques. Chaque page de brouillon est un enchevêtrement de signes, qui organise une configuration sémiotique de l’espace.

Mots clés

Littérature, hétérogénéité, écriture, indice scriptural, sémiotique