Annales de l'Institut national agronomique El Harrach
Volume 13, Numéro 1, Pages 91-105

Une Reserve Phytogenetique Remarquable En Algerie Nord-orientale : Les Zones Humides

Auteurs : De Belair G. .

Résumé

L'Algérie Nord-orientale a probablement déjà été parcourue dès les 17è et 18è siècles par les botanistes anglais, TRADESCANT et SHAW avant les inventaires floristiques nombreux .des 19è et 20è siècles. Un recensement systématique de sa flore n'a, semble-t-il, pas encore été effectué, afin de mettre en valeur la diversité de ses ressources phytogénétiques. Cette diversité n'a qu'une origine (particulièrement sensible sur le Parc National d'El-Kala et ses abords): la diversité de ses écosystèmes, eux-mêmes structurés en un véritable "écocomplexe" (BLANDIN, 1986). Parmi ces écosystèmes, l'un d'eux devrait être privilégié: les zones humides. Une première approche, étayée sur les travaux antérieurs, met en évidence une richesse spécifique remarquable et, par voie de conséquence, des caryotypes et des combinaisons originales de gènes, qui restent à étudier. Ces zones humides appartiennent aux lisières ou "écosystèmes" de milieux terrestres et aquatiques (CHASSANY . DE CASABIANCA, 19821) zones de contact dune-lac, djebelguerâa, créant aulnaies et tourbières.

Mots clés

Zone humide ; flore ; écosystème ; taxon/parc national ; Algérie