مجلة أنثروبولوجية الأديان
Volume 10, Numéro 1, Pages 17-24

La Domination Du Droit Coutumier Dans L’espace Arabo-berbère Une étude Dans Les Zones Rurales

Auteurs : Abdennour Benslimane .

Résumé

إن انتشار العرف عند المجتمعات العربية و البربرية ، و لا سيما في مجال توزيع المياه و تنظيم الأراضي الرعوية ، خلق نوع من الصراع ما بين الشرعية العرفية و الشرعية القانونية للدولة الحديثة ، حيث أصبحت هذه الأخيرة عاجزة عن ترسيخ قوانينها على المناطق القبلية التي قد دونت أعرافها و أصبحت تسير عليها اعتياديا بغض النظر عن القوانين الوضعية التي وضعها جهاز الدولة. و من أجل الحفاظ على التوازن الاجتماعي و الاقتصادي في البلدان العربية ، اضطرت السلطات الحاكمة أن تسن قوانين و مراسيم تتماشى مع أعراف و تقاليد شعوبها و لاسيما تلك المتعلقة بالنشاط الفلاحي و الرعوي. و من هنا يمكن القول أن هدف الدولة الحديثة هو وضع العرف في قالب قانوني تحترمه الفئات الاجتماعية. Sans aucun doute une méthode fructueuse d’approche des sociétés rurales de l’aire arabe et berbère est-elle de saisir, notamment la gestion des ressources et de la réglementation de la vie locale par ces sociétés. L’articulation entre les diverses sources de droit qui existent partout (droit coutumier, droit religieux, droit positif) se révèle également la relation qui a été souvent conflictuelle entre des communautés et des groupes avec le pouvoir central ou plus largement avec toute forme de pouvoir hégémonique qui à pu, à une époque ou à une autre, se manifester dans leur histoire. La plus extraordinaire somme, ne pourrait prétendre témoigner de la richesse et du foisonnement des droits coutumiers qui gardent une incontestable prégnance dans les sociétés rurales, elles fonctionnent dans la pratique comme un système en mouvement. De nombreux débats ont lieu, bien d’autres surgiront encore sur les rapports entre normes et pratiques, entre loi religieuse et droit coutumier, entre ce dernier et le droit positif. C'est-à-dire que si le droit coutumier et les institutions coutumières ont du partout s’effacer, s’ils ont du subir les interventions vigoureuses des instances étatiques, l’état cherche toujours a contrôler les marges ou l’intérieur du pays qu’il gouverne. Ces composants juridiques, concurrentielles sont parfois contradictoires, obéissent à des logiques distinctes. Elles peuvent être tantôt le refuge, tantôt le moteur des identités culturelles ; chaque état gère d’une manière qui lui est propre cette hétérogénéité. Mais c’est dans l’analyse précise de situations concrètes que l’approche peut être éclairante : celle des possibilités de jouer des divers registres dont disposent individus ou collectivités, celle des façons dont ils jouent.

Mots clés

La domination, du droit, espace, arabo-berbère, étude, zones, rurales