Courrier du Savoir scientifique et technique
Volume 11, Numéro 11, Pages 81-86

Problematique De Surexploitation Des Eaux Souterraines Dans Les Zones Arides : Cas De La Plaine De Ghriss Mascara –algerie

Auteurs : Benfetta H . Achour B . Remini B .

Résumé

La plaine de Ghriss couvre une vaste étendue d'une superficie d'environ 1185 Km2. Elle est située dans la wilaya de Mascara avec une altitude moyenne de 585,03 m. Avec un climat semi-aride et une sècheresse récurrente, cette région n'a enregistré qu'une pluie annuelle moyenne de 257,81 mm entre 1994 et 2004 alors qu'elle était située entre les isohyètes 400 et 500 mm. La plaine de Ghriss est une région à vocation agricole avec un maraîchage dominant. Le niveau moyen des eaux des puits ou forages dans cette plaine est estimé à 70 m et plusieurs puits d'observations du réseau piézométrique sont secs. Le volume d'eau extrait est estimé à 88 hm3/an alors que l'apport des nappes n'est que de 66 hm3/an soit un déficit de 32 hm3/an. Cette plaine souffre d'une surexploitation due à la pratique agricole et à la croissance démographique à travers l'AEP. En espérant un retour rapide des conditions météorologiques favorables, une politique de gestion de l'eau est inévitable pour sauver cette plaine qui est la plus riche de l'oranie du point de vue agricole.

Mots clés

Fluctuation - Eaux souterraines – Déficit – Surexploitation - Plaine de Ghriss – Algérie .