دفاتر السياسة والقانون
Volume 10, Numéro 19, Pages 317-330

التنظيم القانوني لسلطة ضبط السمعي البصري في الجزائر

الكاتب : شتيوي زهور . قوي بوحنية .

الملخص

L’Algérie a pu connaitre, au cours des dernières années, une sorte d'ouverture dans le domaine des médias, que ce soit la presse écrite ou l’audiovisuel. Ceci s’est opéré après la longue confiscation du domaine par les médias publics, et compte tenu de la multiplicité des canaux dans divers pays arabes et pays du Maghreb a fait que l’Algérie adhère à ces pays dans ce domaine sensible et aussi, suite à plusieurs facteurs qui ont fait de l'Algérie à observer de plus près, les expériences des autres pays dans leur ouverture du secteur audiovisuel. Cette ouverture du secteur, tant attendue avec impatience par le grand public, et après avoir été étudié,l’Algérie a décidé de se plonger dans l'expérience avec tous ses risques et en raison de son impact significatif sur les auditeurs et observateurs et surtout en présence des technologies modernes. Sauf que la radio et la télévision captivent beaucoup d'adeptes. Toutefois, l’Algérie et par le biais de son gouvernement algérien parvient à mettre en place une nouvelle loi sur les médias qui a permis, pour la première fois, de créer des chaînes de radio et de télévision privés dès lors la ratification du champ audiovisuel du visuel par la promulgation de la loi n ° 14/04 du 24/02/2014 Parlement. Cette loi qui comprend 113 articles qui réglemente le champ audiovisuel en Algérie et qui mettent fin au monopole de l'Etat dans ce domaine et ouvre des horizons vers des médias pluralistes efficaces.

الكلمات المفتاحية

audio-visuel, médias publics, chaines privées, monopole