Revue Scientifique Spécialisée des Sciences du Sport
Volume 2, Numéro 1, Pages 10-19

Indices De Poids Et Taille Dans Les études Morphologiques.

Auteurs : Mimouni Nabila . Pontier Jacques .

Résumé

Poids et taille, caractères facilement mesurables, sont à la base de beaucoup d'études morphologiques humaines. Leur coefficient de corrélation non négligeable exprime leur redondance naturelle. Celle-ci perturbe les analyses statistiques utilisant ces deux caractères. Divers indices (Livi, Kaup, Schreider, etc.) relativisant le poids par rapport à la taille essaient d'éviter ce phénomène. Constatant les liaisons entre ces caractères et indices, nous voulons détecter ceux qui restituent l'information totale véhiculée par le couple poids et taille, tout en éliminant la redondance. Notre démarche s’appuie sur des méthodes statistiques appropriées classiques (analyse en composantes principales, régression linéaire multiple). Observant de jeunes adultes algériens, sportifs, nous montrons que taille et indice de Kaup, pris ensemble, répondent à la question : ils sont sans corrélation entre eux, et contiennent la totalité de l'information initiale. De plus, taille et indice de Kaup permettent le découpage du poids en somme de deux composantes indépendantes : l'une, dépendant uniquement de la stature, est le "poids statural", l'autre, liée à la notion de corpulence, est l'"écart pondéral" par rapport au poids statural, écart qui peut être positif (traduisant une surcharge pondérale) ou négatif (déficit pondéral). Au passage, notre étude confirme que poids et taille sont insuffisants pour discriminer entre eux des sportifs adultes d'activités sportives différentes. Toutes nos conclusions qualitatives sont valables pour les deux sexes. Par contre il existe un dimorphisme sexuel des valeurs numériques des coefficients, dans les formules

Mots clés

Poids, Taille, Indices, Anthropométrie, Morphologie, Sport