Journal Algérien des Régions Arides
Volume 8, Numéro 1, Pages 35-50

Determination De La Vulnerabilite Des Eaux A La Pollution Par Differentes Methodes : Application A La Nappe Phreatique De Biskra Sud Algerien.

Auteurs : Bouchahm Nora . Slimani R. . Chaib W. . Rezeg A. . Benaouda L. . Djabri L. .

Résumé

DETERMINATION DE LA VULNERABILITE DES EAUX A LA POLLUTION PAR DIFFERENTES METHODES : APPLICATION A LA NAPPE PHREATIQUE DE BISKRA SUD ALGERIEN. La vulnérabilité des eaux à la pollution devient de plus en plus préoccupante particulièrement dans les zones caractérisées par des activités anthropiques polluantes telles que l’agriculture et l’industrie. La plaine de Biskra objet de notre étude, en est une parfaite illustration. Les méthodes d’études sont nombreuses et souvent redondantes, car prenant en considération les mêmes paramètres. Pour éviter toutes ambiguïtés, nous avons utilisé trois méthodes (GOD, DRASTIC, CONTRAINTES OCCUPATIONS DU SOL), ce qui nous permettra de comparer les résultats obtenus à partir des trois méthodes. La méthode GOD, simple, est basée sur trois paramètres, ce qui nous a permis de dresser une carte montrant trois zones à vulnérabilité distincte. La méthode DRASTIC, repose sur l’utilisation de sept paramètres, elle est donc plus complète que la précédente. La carte établie montre également la présence de trois zones à vulnérabilité distincte. La troisième méthode basée sur l’occupation du sol montre également trois zones dont la vulnérabilité diffère. Nous remarquons que les trois cartes établies montrent la même répartition des classes de vulnérabilité, aussi cette convergence des classes reste un atout important pour le chercheur et pour le décideur. En effet la zone d’étude reste exposée à une pollution provoquée par un assainissement défaillant. Les habitats collectifs nouvellement construits déversent leurs eaux usées dans des champs cultivés, ce qui accroît considérablement les risques de pollution. En l’absence d’un réseau d’assainissement assurant l’évacuation de ces eaux usées, celle-ci sont ainsi refoulées vers la plaine là où la nappe est peu profonde. L’activité industrielle reste concentrée dans la partie Ouest de la région. L’agriculture intensément pratiquée à Biskra, génératrice de pollution, occupe une grande partie de la zone d’étude. Les résultats obtenus donnent un aperçu de l’état de la vulnérabilité à la pollution dans une zone très sollicitée, ce qui demande une surveillance accrue de la qualité des eaux de la région.

Mots clés

Sud Algérien, Zones arides, Vulnérabilité, GOD, DRASTIC, Contraintes occupation des sols