Journal Algérien des Régions Arides
Volume 13, Numéro 1, Pages 27-34

Etude Des Composés Phénoliques Et Des Activités Antioxydantes De L’acacia Ehrenbergiana De La Région De Tindouf

Auteurs : Mghezzi Habellah R. . Karoune Samira . Kechebar M.s.a. . Bounab H. .

Résumé

Les antioxydants font l’objet de nombreux travaux car, leur utilisation comme des conservateurs dans les denrées alimentaires en remplaçant les antioxydants de synthèse, ils interviennent dans le traitement de nombreuses maladies. A travers ce travail, nous nous sommes intéressés à l’étude des composés phénoliques et des activités antioxydantes de l’Acacia ehrenbergiana de la région de Tindouf. La première partie de cette étude concerne l’extraction et la quantification des polyphénols totaux, des flavonoïdes et des tannins condensée par le réactif du Folin-Ciocaleu, par le trichlorure d’aluminium et par le test de vanilline respectivement. La deuxième partie est l’étude des activités antioxydantes des extraits de cette plante en utilisant deux tests in-votro : la capacité antioxydante totale et le piégeage du radical DPPH. Les résultats obtenus montrent que l’extrait éthanolique des feuilles exhibe une richesse importante en composés phénoliques avec des teneurs de 133.89 mg EAG/gMS pour les polyphénols totaux, 64.61 mg EC/gMS pour les flavonoïdes et 0.98 mg EC/gMS pour les tanins condensés. L’évaluation des activités antioxydantes montre que les extraits des organes étudiés présentent des propriétés antioxydantes variables. Pour le test de l’activité antioxydante totale, l’extrait éthanolique des feuilles donne le meilleur résultat avec 68,66 mg EAG/gMS tandis que pour le test DPPH c’est l’extrait aqueux de l’écorce qui est le plus actif avec une CI50 de 93.51 µg/ml.

Mots clés

Acacia ehrenbergina, activité antioxydante, polyphénols, DPPH, extraction.