Revue des Sciences Sociales
Volume 5, Numéro 5, Pages 189-230

Socialiser Par Le Troupeau, Une Alternative à L’emprise Croissante De La Scolarisation Sur Les Destins Sociaux : Cas Des Jeunes Pasteurs Du Ferlo Sénégal

Auteurs : Diop Gaye Ibrahima .

Résumé

Le présent article rend compte de la socialisation en milieu pasteur du Ferlo telle qu’elle s’organise autour du troupeau et de ses exigences pour pérenniser une tradition de longue date. Dans ses résultats l’étude montre que, dans le Ferlo, la pratique de l’élevage correspond en majorité à une activité familiale, de sorte que distinguer ce qui relève du rapport individuel au travail de ce qui relève du rapport à l’organisation sociale n’est pas aisé, tant les enjeux sociaux, économiques, individuels et collectifs y sont imbriqués. L’étude indique aussi le rôle du jeune pasteur aujourd’hui balancé entre le choix de paraître comme ‘’le bon fils’’ qui a réussi dans l’élevage, d’une part, et celui de s’extraire du milieu familial pour tenter un autre modèle inspiré par la migration, d’autre part. Les changements et les mutations exercent leurs effets sur le pastoralisme dont le mode de socialisationse positionne comme une alternative à l’école, bien que les tentatives de remise en cause se multiplient de la part des jeunes qui estiment que se réaliser autrement que par le troupeau est un choix possible.Si certains d’entre eux explorent d’autres formes de socialisation avec des fortunes diverses, ceux qui restent et réussissent leur intégration grâce au bétail confortent bien le modèle Peul de socialisation. Il faut cependant mentionner que des contraintes liées à l’offre d’éducation contribuent à renforcer un tel modèle.

Mots clés

Socialisation, scolarité , identité , culture sénégalaise , troupeau .