JOURNAL DE NEUROCHIRURGIE
Volume 9, Numéro 2, Pages 68-72

Hypophysite Autoimmune A Propos D’un Cas

Auteurs : Fedala N. S. .

Résumé

Les atteintes inflammatoires hypothalamo-hypophysaires sont rares et représentent 0,38% des lésions hypophysaires. Parmi elles, l’hypophysite auto-immune est une étiologie très importante à connaitre. Elle doit être reconnue car elle appelle à un traitement spécifique hormonal substitutif et à une corticothérapie, qui doivent être débutés précocement afin de préserver le pronostic vital qui est compromis et de faire disparaitre les signes neuroophtalmologiques et/ou hypophysaires présents. Nous décrirons le cas d’une femme de 30 ans ayant présenté dans le post partum un syndrome tumoral d’installation brutale et des signes d’insuffisances hypophysaires. L’imagerie en résonance magnétique de la région hypothalamohypophysaire a permis d’éliminer l’apopléxie d’un adénome hypophysaire et de poser le diagnostic d’hypophysite auto-immune.

Mots clés

Les atteintes inflammatoires hypothalamo-hypophysaires sont rares et représentent 0,38% des lésions hypophysaires. Parmi elles, l’hypophysite auto-immune est une étiologie très importante à connaitre. Elle doit être reconnue car elle appelle à un traitement spécifique hormonal substitutif et à une corticothérapie, qui doivent être débutés précocement afin de préserver le pronostic vital qui est compromis et de faire disparaitre les signes neuroophtalmologiques et/ou hypophysaires présents. Nous décrirons le cas d’une femme de 30 ans ayant présenté dans le post partum un syndrome tumoral d’installation brutale et des signes d’insuffisances hypophysaires. L’imagerie en résonance magnétique de la région hypothalamohypophysaire a permis d’éliminer l’apopléxie d’un adénome hypophysaire et de poser le diagnostic d’hypophysite auto-immune. Mots clés : Hypophysite lymphocytaire, Diabète insipide-insuffisance anté-hypophysaire, Maladies auto-immune