مدارات سياسية
Volume 2, Numéro 3, Pages 113-160

Le Nouvel Etat Libyen, A La Recherche D'une Forme Politique Moderne الدولة الليبية الجديدة، بحثا عن شكل سياسي حديث The New Libyan State, In Search Of A Modern Political Form

Auteurs : Mohamed Alkazagli .

Résumé

Cet article traite de l'explication et de l'analyse du nouvel Etat libyen basé sur la recherche d'une nouvelle forme politique, à un moment où la nécessité d'établir un Etat en Libye avec des institutions est devenue une question d'urgence et non seulement un débat élitiste philosophique général. Cela pourra se faire à travers l'étude des facteurs fondamentaux qui ont contribué à la matérialisation, dont le plus important est l'éclatement de la révolution populaire ; à travers la présentation des significations de la théorie conceptuelle et ses fondements, et de la recherche du concept de la révolution du point de vue juridique, ainsi que du contexte socioculturel. Il faut aussi parler de la sociologie de la révolution libyenne, et des principales raisons de son éruption. Des raisons internes et des facteurs externes sont apparus dans le contexte dénommé « Printemps arabe », outre des questions surles fondements de la révolution et de ses objectifs fondamentaux, l'issue de cette révolution qui a signé la fin du régime de Kadhafi comme un moyen de détruire les fondements de son système de masse, du système autoritaire régnant dans le pays. L'étude porte aussi sur la transition politique en Libye avec l’objectif d’aller vers un nouveau système démocratique, requérant de faire face à des défis exceptionnels. Une transition qui s’avère difficile après la révolution, et en parler nécessite de mettre en lumière les difficultés et les obstacles rencontrés. Se pose également la question de la constitution de la nouvelle Libye, sur la base des modalités de sa rédaction et l'équilibre entre les défis à atteindre et les réserves soulevées à ce sujet. De même que doivent être abordées la légitimité contestée et non réalisée en Libye et les forces multiples qui prétendent toutes être investies de légitimité. Enfin étudier la question de la constitution libyenne attendue, en termes de suspension de sa ratification et du report de son acceptation.

Mots clés

Etat libyen, révolution,Constitution, pouvoir, légitimité, institution politique