الحوار المتوسطي
Volume 9, Numéro 3, Pages 567-579

Le Croisement Des Civilisations Et Des Cultures Dans Le Roman « Léon L’africain » D’amin Maalouf.

Auteurs : Mouats Afif .

Résumé

Amin Malouf, l’homme d’Orient et d’Occident, incarne le statut d’écrivain médiateur et passeur culturel dans la majorité de ses écrits. D’origine arabo-chrétienne, il accorde dès l’aube de sa carrière littéraire une importance capitale à sa condition d’émigré, prenant en compte l’enjeu identitaire et la quête des origines. De ce fait, la reconfiguration identitaire et les différentes relations qu’il a pu avoir lors de sa reterritorialisation en France, se déploient largement dans sa « littérature de passerelles ». L’homme invoque pour ainsi dire toujours dans ses romans le dialogue éternel orient-occident. Chose que nous serons amenés à déceler au fil du présent travail de recherche qui prend comme objet d’étude l’une des œuvres maaloufienne à savoir : Léon l’Africain, parue en 1986 aux éditions Jean Claude Lattès. Ayant pu constater à travers le texte en question le pont établi entre le deux rives, nous voici partis à la découverte de ces civilisations et des cultures qui jonchent ce premier roman maaloufien.

Mots clés

Civilisations ; Cultures ; Occident ; Orient ; Identité ; Altérité ; Voyage ; Dialogue ; Discours ; Interdiscours ; Interculturalité ; Littérature ; Histoire ; Autobiographie ; Fiction