المجلة الجزائرية للعلوم الإجتماعية والإنسانية
Volume 2, Numéro 3, Pages 5-25

Transitions Chaotiques Et Pressions Migratoires En Méditerranée : Leçons Du "printemps Arabe"

Auteurs : Ouelhadj Ferdiou .

Résumé

Déferlement impétueux des “lames de fond” portées par des couches sociales foncièrement acquises au vent du changement, ou résultat des manipulations de stratèges rompus aux techniques d’accommodation de la géopolitique mondiale, le « printemps arabe » aura été marqué par des évolutions essentiellement chaotiques. Ainsi, de la « révolution du jasmin », en Tunisie, jusqu’aux dernières péripéties de la crise égyptienne, le monde arabe aura connu en quelques mois des bouleversements politiques considérables, marqués par l’éviction de chefs d’Etat omnipotents et l’acculement de bien d’autres à des initiatives de réforme plus ou moins accomplies. D’autre part, alors que les révoltes qui se sont succédé au Maghreb et au Moyen - Orient ont été le fait d’ « oppositions informelles », c’est-à- dire insufflées et supportées essentiellement par les contingents de jeunes défavorisés sans véritable leadership idéologique ainsi que par les catégories sociales habituellement assimilées aux classes moyennes (avocats, journalistes, médecins, enseignants, etc.) , les mouvements insurrectionnels ont donné lieu à des traitements politiques qui ont permis aux courants islamistes de s’assurer leur canalisation et d’en capitaliser la mobilisation aux différentes échéances électorales..

Mots clés

; migration ; printemps arabe