Revue d’études archéologiques
Volume 11, Numéro 2, Pages 54-59

Stratégie De Mise En Valeur Du Site Archéologique De Tigzirt

Auteurs : Boukhenouf Arezki . Filah Mohamed El Mustapha .

Résumé

Tigzirt ou Iomnium, comme Icosium (Alger), signifiant l’ilot, témoigne d’une occupation de plusieurs civilisations dont la période romaine est marquée par la présence des structures qui attendent leurs aménagements. Le site a été le sujet de préoccupation de plusieurs chercheurs pendant plus d’un siècle. Il a connu des travaux de fouille à partir de 1856 dont lesquels, il a été trouvé un temple et la basilique chrétienne.Vers la fin du 19e siècle, plusieurs découvertes archéologiques ont été signalées dans l’atlas archéologique de l’Algérie, on cite : la place dallée, les thermes, la grande basilique, la chapelle, la nécropole, la huilerie, etc..Entre 1949 et 1954, les travaux de fouille sont marqués par le tracé de l’histoire de la ville antique et ces relations avec les villes antique, à savoir la ville de Dellys et Azfoune, ainsi que la découverte d’autres monuments. Mais ! le nom de la ville IOMNIUM n’est pas encore de preuve matériel jusqu’à la découverte de la stèle par J.P. Laporte (Laporte, 1976).

Mots clés

mise en valeur - tigzirt - site archéologique - iomnium