JOURNAL DE NEUROCHIRURGIE
Volume 5, Numéro 1, Pages 58-68

Interet Du Reperage Radiologique Du Sillon Central

Auteurs : Bencherif L. .

Résumé

Le Gyrus précentral ou frontale ascendante, appelé également aire 4 de Brodman, est la partie la plus postérieure de la région frontale, située en avant du sillon central. Son atteinte est responsable d'une hémiparésie voire une hémiplégie controlatérale non proportionnelle, dûe à l'atteinte des cellules pyramidales. La fin des années 90 a été marquée par les travaux de B. Devaux, J. Clarisse et T. Naidich qui ont présenté leurs résultats dans la détermination de la position du sillon central à la fois sur la tomodensitométrie et l'IRM morphologique cérébrale. A la même période, MS. Berger fut le premier à avoir publié une étude comparative sur le repérage du sillon central, entre l' IRM anatomique et la stimulation corticale per-opératoire chez 09 patients. Cette étude a montré la fiabilité des repères radiologiques portant sur l'IRM anatomique pour localiser les zones fonctionnelles. Quelques années plus tard, Yousry a démontré sur l'IRM fonctionnelle (IRMF) que l'oméga "gyrus supérieure" correspond à l'aire de la main. Par la suite, plusieurs études ont confirmé la fiabilité de l'IRMF, comparativement à la stimulation corticale per opératoire, pour localiser les zones fonctionnelles ; l'IRMF permet de déterminer, en plus de l'aire 4, l'aire motrice supplémentaire (AMS). Le repérage radiologique du sillon central présente à la fois un intérêt clinique, para clinique et thérapeutique capital. L'intérêt clinique consiste à établir une corrélation entre la symptomatologie présentée par le patient et la localisation radio anatomique. L'intérêt radiologique consiste à préciser s'il s'agit d'une lésion frontale ou pariétale, en repérant le sillon central sur les images du scanner ou l'IRM cérébrale. L'intérêt thérapeutique réside dans la prise de décision opératoire entre soit la réalisation d'une biopsie stéréotaxique soit une intervention à ciel ouvert, ainsi que dans l'adaptation de la dosimétrie dans le cadre de la radiothérapie à multifaisceaux, afin de réduire au maximum les séquelles neurologiques.

Mots clés

Sillon central, IRM fonctionnelle, Cartographie fonctionnelle