Revue algérienne des lettres
Volume 1, Numéro 1, Pages 174-191

Recit Et Discours De Leur Verite. Un Recadrage Necessaire.

Auteurs : Ben Brahim Hamida .

Résumé

Le langage réfère-t-il ou non à la réalité (psychique, sociétale ; historique…) ? L’hypothèse que nous posons est que non. Puisque le langage est conceptuel et en particulier la littérature (présumée fiction). D’autre part, en littérature ; il y a toujours deux niveaux de langage ; du récit manifeste et quelque voix qui sollicite la Raison sous l’angle de la vérité. Entre ces deux propositions narratives « L'enfant prit le ballon et s’en alla jouer dans la cour… » et « Le père/la mère prit le ballon et s’en alla jouer dans la cour… » s’insinuera forcément la voix discursive différenciant le notionnel du récit-diégèse et le rationnel discours qui interdit le second évènement. La seconde proposition étant fausse (logiquement.). La littérature en tant que phénoménologie (autant qu’une plante ou une étoile en est) en est l’illustration et en fait la démonstration. L’ère de « l’auteur qui veut dire des choses » ne s’entend plus. Que voudrait l’œuvre dire alors ?

Mots clés

discours littéraire ; illusion ; langage ; lecteur ; récit ; transcendantal ; vérité