fac'med
Volume 4, Numéro 2, Pages 20-21

Profil Bactériologique Et épidémiologie Des Entérocoques Au Chu Annaba

Auteurs : Djahmi Nassima .

Résumé

Objectifs : Le but de cette étude était de décrire l'épidémiologie des entérocoques isolés d'infections au CHU d’ Annaba, d'évaluer la résistance aux antibiotiques des entérocoques isolés, les facteurs de virulence et les clones présents dans cet hôpital. Méthodes: Les patients ont été inclus de façon prospective sur une période de 3 ans (2009- 2011) au CHU d’ Annaba quand ils ont présentés des infections à entérocoques. Toutes les souches d’entérocoques isolées ont été caractérisées pour la résistance aux antibiotiques. Les gènes van et erm, rep-PCR, MLST et les gènes de virulence ont été recherchés pour 125 souches. Résultats: Un total de 187 isolats d'entérocoques récupéré de 173 patients (59% des femmes, l'âge médian: 54 ans (2-86)) ont été étudiés. Aucune différence des données épidémiologiques n’a été observée entre les infections par E. faecalis vs E. faecium. Cependant une grande proportion d’E. faecium étaient résistants à l'ampicilline (96.66%). La prévalence des ERV était de 1,6%. Un niveau élevé de diversité génomique des souches a été noté avec l'importance de la CC17 dans E. faecium et ST-317 et CC2 dans E. faecalis. Conclusion: Cette étude a montré la faible prévalence des ERV au CHU d’ Annaba, mais la présence des complexes clonaux liés à ERV et le niveau élevé de résistance aux macrolides et / ou la résistance à l'ampicilline dans E. faecium suggérer une surveillance étroite de l'épidémiologie de ces souches.

Mots clés

complexe Clonale, clonalité, Enterococcus, MLST, virulence