Revue algérienne d'économie et gestion
Volume 8, Numéro 2, Pages 150-180

Forces Et Faiblesses Des Pme(s) Privees Algeriennes : Une Analyse Empirique à Partir Des Enquêtes De 1995 Et2012.

Auteurs : Sekkal Houria .

Résumé

Ce n’est qu’à partir de la fin des années 80 que l’on assiste en Algérie à un regain d’intérêt pour la petite et moyenne entreprise présentée dès lors comme le pilier du développement. Dès 1988, des mesures sont prises pour encourager et promouvoir l’investissement privé. L’Etat fait donc du développement des PME l’une de ses priorités, afin de lutter contre le chômage, moderniser le tissu productif national, contenir les importations et résoudre les déséquilibres régionaux. Les différents codes des investissements (de 1993, puis de 2001) traduisent clairement cette volonté Le travail que nous présentons consiste en une étude micro-économique, et tente, à partir d’une enquête réalisée auprès de 24 PME situées dans la wilaya d’Oran de cerner la réalité de l’entreprise privée et son évolution dans un environnement radicalement transformé depuis les réformes économiques initiées en 1988. Pour ce faire, nous étudierons ces entreprises sur deux périodes différentes, (la première, en 1995 au moment de l’engagement du pays dans la voie de l’économie de marché , et la seconde, en 2012, plus d’une décennie et demi après la mise en place des reformes), afin d’obtenir une plus juste appréciation de l’évolution de ces PME dans le contexte des réformes.

Mots clés

Entreprise, PME, Entrepreneur, Entrepreneuriat, Compétitivité, PME algérienne, Codes des investissements, Réforme économique en Algérie.