Systèmes Agraires et Environnement
Volume 2, Numéro 1, Pages 58-69

Analyse Fréquentielle Des Précipitations Journalières Maximales Annuelles Dans Le Nord-est D’algérie -cas De Bassin Versant Côtiers Algérois

Auteurs : Benaini Mohamed . Achite Mohamed . Toubal Abderrezak .

Résumé

Les précipitations journalières, notamment les pluies, constituent un phénomène naturel fluctuant perplexe qui a un très fort impact hydrologique, surtout lorsqu’elles ont un caractère extrême. Les précipitations journalières maximales annuelles dans le Nord-Est Algérien présentent une distribution fortement irrégulière du fait de la présence dans la majorité des séries observées de quelques valeurs très exceptionnelles ou horsains. Cette distribution est aussi marquée dans la partie Est du bassin versant côtiers Algérois (n°02), qui fait objet de notre étude de cas. De ce fait, pour caractériser la variation de nos séries pluviométriques, L’analyse fréquentielle s’avère adéquate pour étudier la structure temporelle et le comportement extrême des précipitations. Après le traitement statistique des données, l’application de l’analyse fréquentielle sur les précipitations maximales journalières annuelles, enregistrées par 14 postes pluviométriques, depuis 1970 à 2014, sur le bassin versant de Oued Sébaou situé au Nord-Est Algérien. Les lois les plus appliquées dans l’analyse fréquentielle des pluies journalières maximales, sont : la loi Généralisée des extrêmes (GEV) à trois composantes, les lois généralisées des valeurs extrêmes à deux composantes (Gumbel et Lognormal) à deux paramètres et la loi de Pearson type III.

Mots clés

Précipitations maximales journalières, Variabilité climatique, Analyse Fréquentielle, Nord-Est d’Algérie, Côtiers Algérois