دفاتر مخبر الشعرية الجزائرية
Volume 1, Numéro 2, Pages 197-219

Réminiscence Du Mythe De Shéhrazade Ou L’éternelle Contemporanéité Du Passé Féminin Dans L’œuvre D’assia Djebar

Auteurs : Souames Amira .

Résumé

Le mythe des Mille et une nuits n’a cessé d’engendrer des réécritures, imitations, pastiches, parodies, tragédies, adaptations musicales et théâtrales. Shéhrazade est fréquemment citée par les écrivains qui se réfèrent à cette conteuse des Mille et une nuits pour se définir ou se positionner par rapport à celle qu’ils considèrent comme l’origine symbolique de la parole féminine. En effet, Shéhrazade lance et justifie l’ensemble des Mille et une nuits. Elle est l’archétype de la conteuse qui parvient à suspendre indéfiniment la sentence de mort en tenant le roi sanguinaire en haleine.

Mots clés

Le mythe, Assia Djebar, Shéhrazade, la réminiscence