cahiers de langue et de litterature
Volume 1, Numéro 7, Pages 11-19

Le Nom Du Père Dans L’écriture De Jean Sénac

Auteurs : Akir Hania .

Résumé

Notre contribution vise à mettre en évidence l’omniprésence du « nom du Père » dans l’écriture de Jean Sénac, hanté par le mystère de son ascendance paternelle. Ce drame de l’absence du père est à l’origine de cette écriture dans laquelle se révèlent des Pères symboliques ainsi que des jeux du signifiant, montrant ainsi que le langage demeure l’univers où le Père est recherché. Consciemment ou inconsciemment, Sénac utilise « le père » comme prétexte pour produire une écriture qui se substitue au père manquant. Cela vient confirmer l’idée que le nom du père absent est celui qui ne finit jamais de s’écrire. The aim of our contribution is to highlight the omnipresence of the name of the Father in Jean Sénac’s writing, haunted by the mystery of the identity of his father. This tragedy of de absence of the father is the origin of this writing in which show themselves symbolic Fathers as well as games of the signifier, so showing that the language remains the universe where the Father is looked for. Consciously or unconsciously, Sénac uses « the father » as pretext to produce a writing which substitutes itself for the missing father. It comes to confirm the idea that the name of the absent father is the one which never stops to be written.

Mots clés

Nom du Père, écriture, langage, inconscient, jeu du signifiant Name of the father, writing, language, unconscious, game of the signifier