الناصرية
Volume 7, Numéro 1, Pages 223-242

العطاء ببلاد المغرب القدبم: موريطانيــا القيصريـة أنموذجـا

الكاتب : بختة مقرانطة .

الملخص

Au cours des différentes périodes de la civilisation islamique, les Musulmans ont toujours porté un intérêt particulier aux donations qui ont augmenté au fil du temps, elles représentent l’un des plus grands actes d'adoration au Dieu Tout-Puissant. Les civilisations anciennes –égyptienne, grecque et romaine- ont également connu l'idée de la dotation. En Egypte, des reliques indiquent que de grands lots de terres ont été annexés aux temples, et les rendements étaient utilisés pour leurs réparations, et l'entretien des prêtres. En Grèce l'idée de dotation a commencé avec Platon, qui a bâti son école sur une terre que lui a cédée Simon l’Athénien à des fins publiques ; avant sa mort Platon a recommandé d’attribuer de façon permanente les revenus des champs à son école. Quant aux Romains la donation à l'origine n'est pas à vendre, ni à donner ; elle était une manière de montrer une fierté, et de se rapprocher des dieux, et un moyen pour acquérir une notoriété morale et sociale. Nous allons concentrer notre attention dans cet article sur la période antique, en essayant de mettre en évidence le rôle et l'importance de ce type d'initiative dans la province de la Maurétanie Césarienne à l'époque du Haut-Empire.

الكلمات المفتاحية

الوقف، الحضارات القديمة، الهبات، العطاءات، العبادة، الخدمات