Revue d'économie et de statistique appliquée
Volume 5, Numéro 2, Pages 60-80

Estimation Des Provisions Bancaires Par Le Calcul Des Probabilites De Defaut

Auteurs : Kherchi Medjden Hanya .

Résumé

La mesure du risque de crédit vise à anticiper la perte attendue d’un portefeuille de crédits sur un horizon donné. C’est le montant que la banque risque en moyenne de perdre sur son portefeuille de créances. La mesure du risque de crédit vise également l’appréciation de la perte inattendue. La couverture de la perte attendue est assurée par les provisions et celle de la perte inattendue est assurée par les fonds propres. La constitution des provisions ex Ante en matière de protection contre les pertes provenant de non recouvrement des créances nécessite d’abord l’anticipation de la perte future. Le banquier doit être en mesure d’approximer les provisions qui lui couvriront ses pertes. Selon la réglementation bancaire algérienne , il existe 4 classes de créances, la première est celle des créances courantes (créances saines) qui est selon la réglementation provisionnée à 0%, ensuite nous avons les classes de risque qui sont au nombre de trois, soit la classe provisionné à 30%, la classe provisionné à 50% et la classe provisionné 100% (la classe défaillante). En clôturant son bilan, le banquier, doit donc calculer les provisions nécessaires pour l’année suivante. On se propose d’utiliser un outil mathématique qui est les chaines de Markov pour estimer les provisions futures. Le banquier devrait pour cela, d’abord évaluer la probabilité qu’un client se trouvant dans une classe donnée puisse se trouver dans une autre classe l’année suivante.

Mots clés

Probabilité de défaut. Chaines de Markov