Algerian Journal of Arid Environment “AJAE”
Volume 1, Numéro 2, Pages 22-31

Evolution Spatio-temporelle De La Physico-chimie, Microbiologie Et écotoxicologie Des Lixiviats De La Décharge Publique D’el-kerma (oran, Algérie)

Auteurs : Bennama T. . Younsi A. . Derriche Z. . Debab A. .

Résumé

Ce travail s’inscrit dans le cadre de la réhabilitation des décharges publiques. En effet, la décharge publique d’El-Kerma (Oran, Algérie) constitue l’installation centrale de stockage et d’élimination des déchets solides (ménagers, industriels, hospitaliers et autres) de la ville d’Oran. Les quantités énormes de déchets putrescibles rejetés dans cette décharge, génèrent des eaux de lixiviats très polluants, riches en matières organiques (DCO moyenne=14.000 mg d’O2/l), en sels (CE moyenne=130 mS/cm) et en micro-organismes. La caractérisation physico-chimique de ces lixiviats bruts générés par cette décharge a montré qu’il s’agit de jus de décharge vieux et stabilisés, véhiculant une importante charge polluante (DBO5/DCO=0,052). L’analyse de la composition en métaux lourds a mis en évidence l’importante charge métallique de ces effluents, dont le fer est le métal le plus abondant (8 mg/l). Les résultats de la caractérisation bactériologique ont indiqué une très mauvaise qualité microbiologique de ces lixiviats. En effet, des taux supérieurs à 18.000 germes par 100 ml de lixiviat ont été enregistrés pour les coliformes totaux et les streptocoques fécaux, considérés comme traceurs de premier rang de la pollution microbienne dans les jus de décharges. Les essais du test d’écotoxicité aigue Toxtracer réalisés sur ces lixiviats ont révélé des taux d’inhibition assez élevés, excédant les 50% pour des dilutions supérieures ou égales à 0,5. Ce qui rend ces effluents extrêmement toxiques et présentent ainsi un danger permanent pour la santé de la population riveraine et l’environnement avoisinant, et nécessitent, par conséquent, un traitement spécifique avant leur rejet dans le milieu récepteur. SPATIOTEMPORAL EVOLUTION OF THE PHYSICAL CHEMISTRY, MICROBIOLOGY AND ECOTOXICOLOGY OF LEACHATE FROM THE ANDFILL OF EL KERMA (ORAN, ALGERIA) Abstract- This work is part of the rehabilitation of landfills. Indeed, the dump of El Kerma (Oran, Algeria) is the central storage facility and disposal of solid waste (domestic, industrial, hospital and other) of the city of Oran. Huge quantities of waste discharged into the landfill, generate highly polluting leachate waters, rich in organic matter (average COD = 14,000 mg O2 / l), salt (mean EC = 130 mS / cm) and micro organisms. The physicochemical characterization of raw leachate generated by the landfill showed that these juices and stabilized discharge old, carrying a large pollution load (BOD5/COD = 0.052). The compositional analysis of heavy metals showed the significant metal loading of these effluents, in which iron is the most abundant metal (8 mg / l). The results of the bacteriological characterization indicated a very poor microbiological quality of the leachate. Indeed, rates of over 18,000 organisms per 100 ml of leachate were recorded for total coliforms and fecal streptococci, considered as tracers of the first rank of microbial pollution in the juice of landfills. Trials of acute ecotoxicity test Toxtracer made on these leachates showed a very high inhibition rate, exceeding 50% for dilutions greater than or equal to 0.5. This makes these effluents extremely toxic and thus presents a continuous danger to the health of local population and surrounding environment. Therefore, these wastes require a specific treatment prior to discharge into the receiving landfills. Keywords: Public landfill, leachate, characterization, contamination, El Kerma.

Mots clés

Décharge publique, lixiviats, caractérisation, contamination, El-Kerma.