Sciences & technologie. D, Sciences de la terre
Volume 0, Numéro 25, Pages 15-25

Adrar, Ville-oasis: Pour Une Ville Saharienne Durable

Auteurs : Chaouche Bencherif Mériama .

Résumé

L'espace oasien, constitué essentiellement de la palmeraie- foggara et du ksar et en tant que résultat physique de l'organisation sociale typique de la société saharienne, demeure une richesse patrimoniale sûre du Sud algérien. Ces entités urbaines sahariennes, d'une grande qualité architecturale et urbanistique, et dont la valeur historique et culturelle est incontestée, ont traversé des siècles pour échouer, aujourd'hui, sur le rivage d'une croissance urbaine galopante. Il s'agit dans cet article, à travers l'étude de la ville d'Adrar, dont la particularité réside dans le double espace qui la forme, la ville et l'Oasis, de tenter de comprendre les mécanismes de fusion de ces deux entités pour former une "ville-oasis" et appréhender le comportement d'un tissu urbain, ancien et récent, face au développement durable souciant des conditions d'intégration, de vie sociale, climatique, environnementale et surtout aux potentialités et contraintes du milieu désertique dont la fragilité est incontestable. Adrar ville-oasis doit organiser la gestion de son territoire, veiller à une utilisation économe et valorisante des ressources tout en favorisant la démocratie locale.

Mots clés

Adrar, Ksar, palmeraie, foggara, milieu saharien, ville-oasis, réhabilitation, développement durable.

Resultats Prometteurs Chez Une Céréale D'été Des Oasis D'adrar : Le Sorgho (sorghum Sp.)

Rahal - Bouziane1, H. .  Mossab2, K. .  Khelid2, M. .  Kharsi2 M. .  Hamdi2 S. . 
pages 57-64.


Quand La Foggara Hadj Amar Lekbir Inonde L’oasis Kessiba (adrar-algerie)

Remini Boualem .  Boutadara Youcef . 
pages 21-34.