Sciences & technologie. C, Biotechnologies
Volume 0, Numéro 32, Pages 23-30

Etude Des Mecanismes De Tolerance A La Salinite Chez Deux Varietes De Ble Tendre (triticum Aestivum L.) Soumises A Un Stress Salin

Auteurs : Benderradji L . Bouzerzour H . Kellou K . Ykhlef N . Brini F . Masmoudi K . Djekoun A .

Résumé

La sensibilité au sel est associée à l'accumulation du sodium (Na+) dans les tissus photosynthétiques chez plusieurs espèces, notamment dans la gaine et le limbe des feuilles, ce qui implique des mécanismes de transport de ces ions et de tolérance à la salinité. Dans cette étude, nous présentons une analyse physiologique des plantules de deux génotypes du blé tendre (Triticum aestivum L.), Mahon-Demias (MD) et Hidhab (HD1220), sensible et tolérant au sel respectivement. Les principales différences de transport des ions Na+ entre les deux génotypes étaient, le taux de transfert de la racine vers la tige ou chargement du xylème, qui a été beaucoup plus faible chez le génotype tolérant au sel et la capacité de la gaine de la feuille d'extraire et de séquestrer les ions Na+ à leurs entrée dans la feuille qui est plus important dans le génotype tolérant. Une corrélation a été obtenue entre le profil d'expression de TaSOS1 (un plasma membrane Na+/H+ antiport) dans les racines et les gaines et le flux de Na+ à partir des racines jusqu'aux feuilles, ainsi le contrôle de Na+ déchargé du xylème dans les racines. Ces résultats permettent de concevoir de nouveaux cribles génétiques pour la tolérance au sel chez le blé tendre (Triticum aestivum L.).

Mots clés

Blé tendre, mécanismes, transport du sodium, tolérance à la salinité, gaine et limbe de la feuille.