مجلة المواقف
Volume 10, Numéro 1, Pages 413-436

الفصام واضطراب الوعي بالمرض د.

الكاتب : لطيفة زروالي .

الملخص

Durant les dernières décennies, s’est développées plusieurs recherches en psychologie cognitive et en neuropsychologie qui ont traité la relation qui existe entre les troubles de la conscience et les divers troubles de la schizophrénie. Il y’a des approches dites de "de la troisième personne "qui conçoivent la conscience autant qu’ entité fonctionnelle dotant des capacités de contrôle, de coordination et d’adaptation. Les plus renommés qui ont traité cette dimension d’une manière expérimentale sont frith et Andreasen. Pour Frith il n’y a qu’un mécanisme qui serait à l’origine de la schizophrénie, c’est celui de la métareprésentation, et ce malgré la diversité des symptômes liés. Pour Andreasan il s’agit de la dysmétrie cognitive qui explique les divers formes de la schizophrénie. A propos des approches de"la première personne" qui traitent la conscience autant qu’expérience subjective, c’est à Danion que revient le mérite d’avoir développé cette dimension. Son modèle avance que les troubles de la conscience autonoétique sont au centre des manifestations cliniques de la schizophrénie. Toutes ces recherches ont contribué à élucider beaucoup d’énigmes liées à la schizophrénie et avoir un regard différent et renouvelé au niveau de la compréhension et au niveau des approches thérapeutiques. Egalement, elles ont contribué à redonner vie à la conception classique de Henri Ey qui considérait la schizophrénie comme pathologie de la conscience qui touche aussi bien à la liberté de la personne, à son identité personnelle et à ses habiletés sociales.

الكلمات المفتاحية

La schizophrénie; les troubles de la conscience; la métareprésentation; Dysmétrie cognitive; conscience autonoétique