LARHYSS Journal
Volume 14, Numéro 2, Pages 273-296

La Khottara De La Saoura : Un Patrimoine Hydraulique En Declin

Auteurs : Remini B. . Rezoug C. .

Résumé

Dans le présent article, nous examinons une des particularités de la vallée de la Saoura. Il s’agit de la technique de puisage des eaux souterraines. Il s’agit des puits à balancier appelé Khottara. Des missions ont été effectuées durant les années 2013 et 2014 dans les oasis de Igli, Kerzaz, Beni Ikhlef, El Ouata, Guerzim et Beni Abbes. Des enquêtes et des investigations ont été menées auprès des agriculteurs et de la population ksourienne dont il ressort que plus de 1200 Khottras ont été creusées dans les oasis limitrophes à l’oued Saoura sur une longueur de 100 km en allant de Beni Abbes jusqu’à Kerzaz. Plus de 600 Khottaras ont été réalisés uniquement dans l’oasis de Kerzaz. Cependant l’introduction de la motopompe dans les oasis et les crues drainées par l’oued Saoura ont engendré l’abondant du système ancestral.

Mots clés

Vallée de la Saoura – Eau souterraine – Khottara – Motopompe - Oasis