LARHYSS Journal
Volume 13, Numéro 4, Pages 237-256

Caracterisation Eaux De Surface – Eaux Souterraines Dans L’aquifere Cotier Du Bassin Versant De La Loeme En Republique Du Congo

Auteurs : Ngouala Mm . Mbilou Ug . Tchoumou M . Samba-kimbata Mj .

Résumé

Cette étude caractérise les eaux du bassin versant de la Loémé par des méthodes de terrain et du laboratoire. Les composantes physico-chimiques ont été mesurés in situ et les analyses chimiques au laboratoire. Les analyses chimiques ont visé des méthodes hydrochimiques et statistiques. Les paramètres du bilan hydrologique ont servi à l’évaluation de l’alimentation de la nappe. Les courbes d’évolution des niveaux piézométriques montrent deux tendances : la recharge et la décharge de la nappe. La répartition spatiale des ions majeurs dans ce bassin versant montre des pics aux extrémités et au centre. Il ressort que les eaux de cette zone sont caractérisées par de faibles teneurs en ions, c’est le témoignage de l’alimentation de la nappe en eau superficielle et l’apport des différentes formations géologiques traversées. La minéralisation des eaux est principalement régie par des phénomènes d’écoulement, de dissolution et de précipitation des minéraux comme : la calcite, le gypse,... L’analyse des composantes principales indiquent que les variables qui contrôlent la salinisation des eaux (ions majeurs) représentent l’axe de minéralisation. Le diagramme de Pipper montre trois groupes d'eau : chlorurées et sulfatées calciques et magnésienne ; chlorurées (nitratées) sodiques et potassique ou sulfatées sodiques ; bicarbonatées calciques et magnésiennes.

Mots clés

Congo, Bassin versant de la Loémé, hydrologie souterraine, aquifère côtier.