LARHYSS Journal
Volume 13, Numéro 2, Pages 249-258

Les Ressources En Eau Dans Une Region Semi Aride Et Developpement Durable, Cas De La Region De Djemila Nord-est Algerien

Auteurs : Khemmoudj K . Bendadouche H . Merabet S .

Résumé

La gestion intégrée des ressources en eau est donc un processus systématique pour le développement durable, l’attribution et le suivi de l'utilisation des ressources en eau dans le contexte des objectifs sociaux, économiques et environnementaux. Elle diffère de l'approche sectorielle qui s'applique dans de nombreux pays. Le manque de relations intersectorielles entraîne une gestion et une mise en valeur non coordonnées des ressources en eau et aussi des conflits et du gaspillage. Djemila ville antique baptisée par les romains auquel ils ont développé un système de gestion des ressources en eau basé sur la répartition dans les trois secteurs de l’époque : l’agriculture, les thermes et l’alimentation en eau potable pour la population et l’armée. La ressource en eau exploité et le captage des sources des calcaires cénomaniens, les marno-calcaire du Maestrichtien et les calcaires de Ypresien du cœur de l’anticlinale de la nappe de Djemila. Les mêmes sources sont exploitées depuis l’époque romaine à ce jour mais les techniques de gestion sont différentes. On constate une exploitation anarchique sans stratégies, ce qui rend la ressource en eau insuffisante pour l’agriculture, l'alimentation en potable et l’industrie. Comme perspective de gestion intégrée des ressources en eaux (GIRE), on propose un processus de planification pour répondre au besoin futur de la ressource en eau dans la région.

Mots clés

GIRE, eau, gestion, Djemila, Algeria