LARHYSS Journal
Volume 12, Numéro 1, Pages 25-40

La Contamination Metallique Des Eaux De Surface Et Des Eaux Souterraines De La Zone Miniere D’exploitation Des Phosphates De Hahotoe-kpogame (sud-togo ): Cas Du Cadmium, Plomb, Cuivre Et Nickel

Auteurs : Tanouayi G . Gnandi K . Ahoudi H . Ouro-sama K .

Résumé

La présente étude vise à caractériser la pollution en éléments traces métalliques (Cd, Pb, Ni et Cu) des eaux de surface et des eaux souterraines de la zone minière d’exploitation des phosphates de Hahotoé-Kpogamé afin d’évaluer le risque sanitaire que court la population. Les échantillons ont été dosés par la méthode de spectrophotométrie d’absorption atomique. Il ressort des résultats que ces eaux de surface et souterraines sont contaminées par ces éléments traces métalliques en particulier par le plomb et le cadmium. Il a été observé les moyennes des teneurs maximales en cadmium de 24,74 µg/l et du plomb de 258,9 µg/l dans les eaux souterraines qui sont supérieures à la norme de l’OMS pour l’eau potable. Ces teneurs traduisent l’évidence de la mauvaise qualité de ces eaux avec des quotients de danger évalués supérieurs à 1 dans ces eaux souterraines. La consommation de ces eaux sans traitement préalable pourrait avoir des impacts négatifs sur la santé humaine en général et celle des enfants en particulier.

Mots clés

Phosphate de hahotoé-Kpogamé, eau de surface, eau souterraine, éléments traces métalliques, risque sanitaire.