LARHYSS Journal
Volume 10, Numéro 5, Pages 31-52

étude Hydrochimique Et Microbiologique Des Nappes D’altérites Sous Climat Tropical Humide : Cas Du Département D’abengourou (sud-est De La Côte D’ivoire )

Auteurs : Aka N . Bamba Siaka B . Soro G . Soro N .

Résumé

Les qualités physico-chimique et microbiologique des aquifères d’altérites dans le département d’Abengourou ont été évaluées pour l’usage eau de boisson. Les eaux de 32 puits traditionnels et 3 cours d’eau ont été prélevées en décembre (saison sèche) 2009 puis analysées. Les résultats soumis à des traitements statistiques ont montré que les paramètres physico-chimiques les plus déclassant sont le pH, le Fer, l’Aluminium et les nitrates dont respectivement 90%, 30%, 70% et 28% des points d’eau présentent des teneurs supérieures aux normes O.M.S. Les faciès dans 50% des cas sont à majorité chloruré ou nitraté sodipotassique. Une corrélation significative a été observée entre la conductivité électrique et les Na+, K+, Mg2+, NO3-, Cl- La minéralisation des eaux est contrôlée par des phénomènes tels que les apports atmosphériques, anthropiques et l’hydrolyse acide des roches. Les analyses microbiologiques ont révélé la présence d’Escherichia coli (10 à 150ufc/100 ml) dans 28% des puits. Les ressources en eau du département sont soumises à une pression anthropique importante. La consommation de ces eaux pour un grand nombre de puits en dehors de tout traitement est à proscrire car elle pourrait être une source de risques sanitaires pour les populations.

Mots clés

aquifères d’altérites, pollution, éléments traces métalliques, tropical humide