LARHYSS Journal
Volume 10, Numéro 1, Pages 109-127

Secheresse Meteorologique Au Bassin Hydraulique Oum Er Rbia Durant Les Dernieres Decennies

Auteurs : Jouilil I . Bitar K . Salama H . Amraoui A . Mokssit A . Tahiri M .

Résumé

Le Maroc a souvent connu par le passé des périodes de sécheresses sévères, bien prononcées sur les quatre bassins hydrauliques du pays (Oum Erbia, Sebou, Moulouya, Souss Massa). A l’échelle du Bassin hydraulique Oum Erbia La situation pluviométrique a été caractérisée par un déficit généralisé ayant intéressé l’ensemble du bassin. Ce déficit a atteint dans certaines stations climatiques 50%, cette baisse, due aux effets conjugués de la sécheresse et de la surexploitation. Les séries de données reconstituées par les indices de sécheresse les plus souvent utilisés au Maroc pour la surveillance et la prévision à savoir : l’écart par rapport aux précipitations, l’indice de l’écart à la moyenne, le rapport à la normale des précipitations et l’indice standardisé de précipitations (SPI). Ces indices nous ont permis de montrer que le bassin hydraulique Oum Erbia a connu des épisodes secs 1980-81 à 1985-86, de 1991-92 à 1994-95 et de 2000-2001 à 2002-2003 durant les vingt dernières années, l’examen des années de sécheresse fait ressortir une fréquence plus élevée et une extension spatiale plus importante des sécheresse qui sont désormais plus longues, plus fréquentes et elles se succèdent. Le bassin hydraulique a connu une augmentation de sa température moyenne d’environ 1°C, renseignant sur le phénomène global de réchauffement.

Mots clés

sécheresse, réchauffement planétaire, précipitation, température, bassin hydraulique, Oum Erbia, changement climatique, Maroc