LARHYSS Journal
Volume 9, Numéro 2, Pages 119-131

Impact Des Fluctuations Climatiques Sur La Quantite Et La Qualite Des Eaux Souterraines D’une Region Semi-aride : Cas De La Plaine De Ghriss (nord-ouest Algerien )

Auteurs : Ouis S .

Résumé

Le développement économique de la ville de Mascara (Nord Ouest de l’Algérie ), basé essentiellement sur l'agriculture, nécessite une mobilisation de plus en plus importante des ressources en eaux, avec un recours croissant à l'irrigation. Pour en estimer l'impact sur l'équilibre hydrodynamique de la nappe, la présente étude a été menée dans le périmètre la plaine de Ghriss, l'un des secteurs irrigués les plus importants de Mascara où l'irrigation se fait à partir des eaux souterraines. Après un descriptif climatique, hydrologique et hydrogéologique, nous analysons l'évolution piézométrique. On assiste à une baisse continue dans l’ensemble des piézomètres étudiée, avec un rabattement maximal de 54,2 mètres en 11 ans. Cette diminution est principalement due à l'affaiblissement des précipitations et à l'augmentation du nombre de points d'eau et la surexploitation de ces nappes. A la lumière des résultats des analyses physico-chimique, il apparait que les eaux captées par ces forages sont regroupés de deux faciès chimiques dominants : « bicarbonate calcique et magnésienne » et « chlorurée et sulfatée calcique et magnésienne bicarbonate ». Elles sont assez minéralisées mais dans la limite de la potabilité. La cartographie des nitrates, chlorures et conductivité électrique mesurées aux forages, révèle la présence d’une pollution par les nitrate et les chlorure au Nord Ouest de la plaine, cette zone se caractérise par l’interférence des rejets industriels et urbains.

Mots clés

Eau souterraine, qualité et quantité, Plaine de Ghriss, piézométrie, ressource en eau, zone semi-aride.