LARHYSS Journal
Volume 9, Numéro 1, Pages 57-74

Analyse De La Productivité Des Aquifères Fissurés De La Région Du N’zi-comoé (centre-est De La Côte D’ivoire)

Auteurs : Kouassi Am . Ahoussi Ke . Yao Ka . Ourega Weja . Yao Ksb . Biemi J .

Résumé

Cette étude porte sur l’analyse de la productivité des aquifères fissurés de la région du N’zi-Comoé (Centre-Est de la Côte d’Ivoire) à partir d’une approche qui prend en compte le bilan hydrologique et l’analyse comparative réalisée d’une part avec les débits des forages et les profondeurs totales des forages, les débits et les épaisseurs d’altérites et, d’autre part, de la transmissivité en relation avec la lithologie a permis d’évaluer les potentialités en eau souterraine de cette région. Les différents résultats concourent à faire connaître les potentialités hydrogéologiques de la région du N’zi-Comoé. Les résultats du bilan hydrologique montrent que la région du N’zi-Comoé reçoit en moyenne 1154,71 mm de pluie par année et la quantité d’eau susceptible de s’infiltrer pour recharger les aquifères est de 105,61 mm soit 9,15 % des précipitations. De l’étude des paramètres physiques et hydrodynamiques, il ressort que, dans la région du N’zi-Comoé, les profondeurs des forages étudiés varient entre 40,5 et 117,5 m avec une moyenne de 79,09 m, l’épaisseur des altérites fluctue entre 4 et 104 m avec une moyenne de 56,24 m. Les valeurs de la transmissivité varient de 9,31.10-7 m2s-1. Les débits des forages réalisés dans la région du N’zi-Comoé oscillent entre 0, 30 et 16 m3/h avec une moyenne de 3,89 m3/h.

Mots clés

Recharge des aquifères, productivité, altérites, profondeur de forage, transmissivité, N’zi-Comoé, Côte d’Ivoire.