LARHYSS Journal
Volume 8, Numéro 2, Pages 55-72

Pollution Des Eaux De Surface De La Ville De Fes Au Maroc : Typologie, Origine Et Consequences

Auteurs : El Ouali Lalami A . Merzouki M . El Hillali O . Maniar S . Ibnsouda Koraichi S .

Résumé

Selon la classification Marocaine des eaux de surfaces, les concentrations trouvées élevées en phosphore (0,85 mg/l), en orthophosphate (0,41 mg/l) et en conductivité (1547,8 µs/cm) enregistrées à Oued Sidi Hrazem classent cette eau de mauvaise qualité sur le plan physicochimique. Les concentrations trouvées élevées de 3,8.10^5 et 4,2.10^4 UFC/100 ml respectivement en CT et CF enregistrées à Barrage Boufekrane ; et celles de 2,5.10^5 et 5.10^4 UFC/100 ml respectivement en CT et CF enregistrées au pont Diamant vert ; et celles de 3.10^5 , 3,2.10^3 et 9.10^3 UFC/100 ml respectivement en CT, CF et SF enregistrées à Fontaine Allal El Fassi ; et celles de 6.10^5, 2,6.10^4 et 1,2.10^4 UFC/100 ml respectivement en CT, CF et SF enregistrées au Camping Sidi Hrazem., classent ces eaux de mauvaise qualité bactériologique. En conséquence, les eaux de surfaces de la ville de Fès s’avèrent entièrement chargées en germes microbiens et partiellement chargées en polluants chimiques et constituent une vraie menace pour l’environnement, en particulier pour la vie et la santé de la faune et de la flore.

Mots clés

Pollution, eau de surface, maladies hydriques, analyses physicochimiques et bactériologiques.