LARHYSS Journal
Volume 3, Numéro 1, Pages 91-102

Effet De L’activation Chimique De La Bentonite Sur L’adsorption De Substances Humiques En Eaux De Mineralisation Variable

Auteurs : Seghairi Nora . Koussa Miloud . Achour Samia .

Résumé

La présence des matières organiques d’origine naturelle est la caractéristique des eaux de surface. Les substances humiques (acides humiques et fulviques) constituent généralement la catégorie la plus importante dans ces eaux et à des concentrations supérieures à 1 mg/l (THURMAN, 1985). Leur présence doit toujours être prise en considération car elles peuvent détériorer la qualité organoleptique de l’eau et conduisent par chloration à des composés organohalogénés souvent toxiques (MEIER, 1988; ACHOUR et GUERGAZI, 2002). Les procédés d’adsorption tendent à se développer rapidement et sont de plus en plus utilisés pour l’élimination de composés organiques dissous, voire semi- colloïdaux. Les adsorbants peuvent se présenter soit sous forme de produits finement pulvérisés utilisables pour traiter l’eau dans un clarificateur ou en amont d’un filtre, sous forme de granulés. Le plus courant est le charbon actif utilisé aussi bien sous forme de granulé que de poudre. En pratique, il reste un adsorbant de choix pour son efficacité. Cependant, il présente l’inconvénient de présenter une performance limitée face aux composés polaires et nécessite une régénération complexe et coûteuse (LE CLOIREC, 1985). Au cours de cette étude, nous testerons donc comme matériau adsorbant, la bentonite dont le constituant majoritaire est la montmorillonite, et est largement disponible dans les gisements de l’ouest algérien. Les travaux réalisés jusqu’à présent (ESSINGTON, 1994; FERRANDON, 1998; SEGHAIRI, 1998) montrent que cette argile possède, à l’état brut, des propriétés adsorbantes vis-à-vis de diverses structures organiques.

Mots clés

Activation chimique, Bentonite, Adsorption, Substances humiques