Al Athar مجلة الأثـــــــــــــــر
Volume 9, Numéro 9, Pages 154-158

(الكتابة / المرأة (جدلية الحضور/ الغياب

الكاتب : بايزيد فاطمة الزهراء .

الملخص

La philosophie de la vie se base sur des origines doubles ayant le principe (virilité/féminité), mais la vie est obscure, se voit un mélange brumeux pour le compte de l'autre selon la dualité (vie/inexistence)(Homme/femme) car l'écriture a mis de l'homme le foyer central tondis que la femme vit à l'ambre selon la polémique (présence/absence) d'ou elle n'avait aucune présence dans la philosophie grecque , elle a figuré l'être humain incomplet et a pris le principe(mal/obscurité) en face de l'homme qui a pris le principe(perfection bien/clarté) et qui a triomphé à la liberté de la femme et elle a refusé son écartement? Et le cri de LEILA BAALABEK l'écrivain par l'écriture reprise cette femme entre les pages non pour dire la vie mais toute la vie et pour sortir du limaçon de l'escargot non pour munir le jour même ou elle est née sur les pages de l'autre (l'homme) mais pour dire son existence/ Sa vie, elle et nul autre, et pour sortir de la domination du(é) courbée sur son corps et du(m) qui a représenté pour elle l'ombre des années après le (A) était toujours habillée est-ce qu'elle est restée courbée vers le passé ou nom, affronté la mer ou (mer d'écriture) pour écrire en défit d'elle.

الكلمات المفتاحية

*****