مجلة المنظومة الرياضية
Volume 5, Numéro 1, Pages 388-409

Le Syndrome Du Surentrainement Chez Les Judokas D’elite Algeriens (cadettes De L’equipe Nationale Algerienne) Lors D’un Suivi En Competition.

Auteurs : Si Merabet Hadj Sahraoui .

Résumé

Résume : Introduction : L’objectif principal de cette etude est de détecter l’existence d’un état de fatigue et d’un syndrome de surentrainement chez les judokas algeriensde la categorie cadette(filles et garçons)par l’utilisation du questionnaire de fatigue chez l’enfant sportif (QFES) et d’evaluer les variations du score par rapport a ses 07 dimensions . Methode : 24 judokats cadets de l’equipe nationale, 14 garcons 58,3% et 10 filles41,7%. Les garçons sont un âge moyen de 16,21±0,21 ans, un poids moyen de 67±16,40kg et une stature de 171,64±9,49cm. Ils présentent un indice de masse corporelle(IMC) de 22,69±4,94 kg/m².Les filles présentent un âge moyen de 16,20±0,78 ans, un poids de 59,1±7,89 kg et une stature de 163,9±3,14cm.L’IMC est égal à 21,95±2,50 kg/m². Les athlètes sont scolarisés entre la quatriemme année moyenne au collège et la deuxiemme année secondaire au lycée.Durant la periode du microcycle de competition qui s’est deroulé entre 01 Mars 2017 et le 31 Mai 2017, nous avons distribué le questionnaire en fin de la competition lors du Championnat d’Algerie(Alger,27/05/2017 ). Resultats -Le score du questionnaire était de 40,01±8,58(minimum=27,00,maximum54) ,33,33% des athletes leurs scores au QFES≥45 . Le score moyen pour un item est de 1,1±0,11. Le classeement des items du QFES par cotationmoyenne avec seuil significatif retenu de p<0,05 . Les resultats sont exprime en moyenne±ecart type. Conclusion – les principaux résultats montrent que le questionnaire de fatigue QFES est un outil sensible pour detecter un etat de fatigue. Neaumoins une etude biologique est imperative afin d’etablir la correlation entre syndrome du surentrainemnt et le stress oxydant chez les jeunes judokas

Mots clés

Mots cles : fatigue,syndrome de surentrainement,physiologie,psychophysiologie,adolescents