Traduction et Langues
Volume 6, Numéro 1, Pages 5-12

Traduire Pour Comprendre Ou Comprendre Pour Traduire ?

Auteurs : Bouchiba Ghlamallah Zineb .

Résumé

Dans l’enseignement des langues étrangères, beaucoup d’enseignants continuent aujourd’hui à exclure toute possibilité d’utiliser la traduction en class. Mais beaucoup d’autres encore savent mettre à profit l’usage d’une traduction ponctuelle et bien ciblée ; par exemple, dans un cours de grammaire, ils peuvent traduire à l’apprenant un terme particulier pour que celui-ci le comprenne rapidement et qu’il puissent continuer leur cours. Mais si l’on s’arrête sur quelques- uns des concepts pourtant couramment utilisés, on se rend vite compte que même lorsque leur traduction est reconnue, ils n’ont pas toujours les même fonctions dans les deux langues en présence, et que finalement, si on veut traduire pour comprendre, il faut aussi comprendre tout ce que couvre le concept pour pouvoir le traduire.

Mots clés

traduction, enseignement, langue étrangères, métalangue grammatical.