Journal of Advanced Research in Science and Technology
Volume 1, Numéro 1, Pages 1-5

Recherche Et Identification De Quelques Plantes Médicinales à Caractère Hypoglycémiant De La Pharmacopée Traditionnelle Des Communautés De La Vallée Du M’zab (sahara Septentrional Est Algérien)

Auteurs : Kemassi Abdellah . Darem Sabrine . Cherif Rokaia . Boual Zakaria . Sadine Salah Eddine . Aggoune Mohamed Salah . Ould El Hadj-khelil Aminata . Ould Elhadj Mohamed Didi .

Résumé

L’enquête ethnobotanique menée auprès des herboristes, tradithérapeutes, botanistes, vieux guérisseurs et les pharmaciens de la vallée de M’Zab (région de Ghardaïa Sahara septentrional Est algérien) a permis de recenser 33 espèces réparties dans19 familles botaniques qui sont utilisées dans la préparation de 20 recettes thérapeutiques utilisées en pharmacopée traditionnelle locale pour le traitement du diabète. La famille des Lamiaceae est la plus importante, elle est représentée par 7 espèces, suivies par les Asteraceae par 5 espèces, puis par les Fabaceae, Apiaceae, Malvaceae, Cucurbitaceae et Burseraceae avec 2 espèces chacune, ensuite par les Asclepiadaceae, Papaveraceae, Cucurbitaceae, Myrtaceae, Chenopodiaceae, Zygophyllaceae, Orobanchaceae, Zingiberaceae par une seule espèce chacune. Pour la préparation du remède, les feuilles sont la patrie la plus utilisée (22%), suivies par la tige (18%), la plante entière (15%), puis les graines (12%), les fleurs et les racines (9% chacune), alors que les autres partie de plante dont les fruits, les tiges feuillées et l’écorce ne sont utilisées qu’à une proportion de 3% chacune. La décoction est le principal mode de préparation du remède soit 29%, suivi par l’infusion (23%), la macération et la poudre (21%), en jus et cuite par 3% chacun

Mots clés

Ethnobotanique, hypoglycémiant, vallée de M’Zab, Sahara septentrional, Algérie