Recherche Agronomique
Volume 12, Numéro 22, Pages 34-47

Les Fourrages En Algérie : Situation Et Perspectives De Développement Et D’amélioration

Auteurs : Issolah R. .

Résumé

En Algérie, la Surface Agricole Utile (SAU) représente, en 2007, environ 3,5% de la superficie totale du pays. Les fourrages naturels et artificiels (pacages et parcours non compris) occupent 8,57% de la SAU. Le déficit fourrager est comblé par des importations annuelles massives. L’alimentation du cheptel, relative à l’année 2007, est assurée en grande partie par les pacages et parcours qui occupent la plus grande superficie destinée aux fourrages. Les fourrages naturels (prairies et jachères fauchées) sont représentés par 0,67% de la totalité. Les cultures fourragères (sec et vert) ne sont représentées que par 1,46%. Les superficies réservées aux fourrages artificiels consommés en sec sont environ quatre fois plus importantes que celles consacrées aux fourrages artificiels consommés en vert. Concernant les prairies naturelles, leurs superficies et productions ont régressé entre 1998 et 2007. Leur part est insuffisante pour ne représenter, en 2007, que 11,2% de la surface totale destinée aux fourrages naturels (prairies et jachères fauchées). De par la richesse de sa flore, l’Algérie présente de nombreuses possibilités de développement de la production fourragère et pastorale. Des solutions existent et peuvent être prises en charge par la Recherche Agronomique.

Mots clés

fourrages, fourrages artificiels, fourrages naturels, importations, jachères fauchées, pacages et parcours, prairies naturelles, ressources phytogénétiques, superficies fourragères.