التربية والابستمولوجيا
Volume 3, Numéro 5, Pages 7-15

التمثيل الخطي للقضايا والأقسية المنطقية بين أبي البركات البغدادي وليبنيتس

الكاتب : محمود يعقوبي .

الملخص

من الشائع بين المنشغلين بالفلسفة أن (ليبنيتس) هو أول من مثل العلاقة بين الحدود الكلية والجزئية في بنية القياس الحملي بواسطة خطوط متفاوتة الطول وقد عد هذا عملا تربويا مهما. والواقع أن أبا البركات البغدادي قد سبقه إلى ذلك، كما هو مبين في ثنايا البحث. Résumé: Monsieur Louis Conturat dans sa remarquable étude sur (La logique de Leibniz) a cru que ce dernier avait été le premier philosophe qui a eu l’idée de représenter les termes, les propositions et les syllogismes, avec des lignes superposées ou disjointes, et de longueurs différentes, pour exprimer la qualité des propositions et leur quantités ainsi que l’inclusion des unes dans les autres. Or il s’avère que Aboulbarakate Albagdadi (6e sc ha 12 sc. J. C) a eu cette idée au moins 5 siècles avant Leibniz, et l’a exposée en détail dans son livre encyclopédique: (Almou’ tabar) (كتاب المعتبر) lorsqu’il a parlé de la conversion des propositions et des syllogismes catégoriques. Il en a conçu les rapports aussi correctement que l’avait fait Leibniz dans un but pédagogique et de vulgarisation. Cette similitude des idées entre deux philosophes réparés par une période de cinq siècles et qui ont vécu dans deux milieux éloignés de plusieurs milliers de kilomètres, nous invite à y réfléchir et à en connaître la cause s’il ne s’agit pas d’une simple coïncidence fortuite.

الكلمات المفتاحية

التمثل الخطي، الاقسية، السبق، العلاقة بين الحدود المنطقية.